Skip to main content
< CHASSE AU TRESOR

29.03.2018

10:57 Catégorie : News-Payerne News-Payerne

Terrains synthétiques - granules en caoutchouc


Le 22 février dernier, France 2, via "Envoyé spécial", faisait une émission sur les dangers des terrains synthétiques. La polémique sur la toxicité de ces gazons ne date pas de cet hiver. Le débat avait déjà défrayé la chronique voici dix ans au Canada, aux Etats-Unis et en Italie et, en 2016, aux Pays-Bas. En octobre de la même année, cette problématique a été reprise en Suisse par la Tribune de Genève et le Blick mais sans faire énormément de vagues. A la suite de l’émission française, La Liberté, le 24 février, et le 24Heures, le 28 février, ont rédigé des articles sur le sujet. Le 20 Minutes, Le Matin et Bon à Savoir, le 21 mars aussi, ceci suite à un postulat du député Chapuisat au Grand Conseil vaudois. Ce sujet a également été abordé lors du 19h30 de la RTS du vendredi 23 mars.

Les terrains concernés sont ceux contenant des granules en caoutchouc issus de pneus broyés.

Le terrain synthétique du Stade Municipal de Payerne, construit en 2009, fait partie de cette catégorie. Actuellement, les nouveaux terrains sont remplis en priorité par des matériaux naturels comme le liège (utilisé depuis 2013) mais, à l’époque où le terrain de Payerne à été réalisé, il n’y avait pas d’autres possibilités de remplissage. Depuis mi-février 2018, le service Bâtiments s’est renseigné sur le sujet.

En 2017, l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) a publié un rapport concernant les dangers des terrains synthétiques. Ce rapport est annexé à la présente communication. Il en ressortait que les évaluations des diverses études ne montraient pas l’existence de risques sanitaires particuliers. Il recommande néanmoins une ventilation adéquate de ces terrains en intérieur, ce qui n'est pas le cas chez nous. Il précise aussi que les valeurs limites d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) autorisées ont été modifiées en 2016 et que leur document et jugement pourront être révisés si de nouvelles études devaient infirmer les conclusions actuelles de la Suisse et de l’Union européenne.

Sur cette base, la Municipalité a décidé de réaliser un prélèvement normé suivi d’une analyse permettant de déterminer les teneurs en HAP de la gomme de remplissage de notre terrain. Ceci nous permettra de savoir où nous nous situons par rapport aux normes actuelles. Dans l’intervalle, et conformément aux conclusions de l’OFSP, les entraînements et les matchs pourront toujours avoir lieu au Stade Municipal. Bien entendu, le service Bâtiments suit le dossier et se tient prêt à réagir.

Une demande pour modifier uniquement les granules de remplissage synthétiques par des moyens naturels a été faite mais cette intervention n’est malheureusement pas envisageable. En effet, la surface n’est pas semblable et le terrain ne serait plus homologable. Le montant à engager serait également disproportionné pour un terrain qui ne servirait dès lors qu’aux entraînements et pour un gazon ayant encore une durée de vie moyenne de 6 ans environ. La seule solution serait un remplacement complet du terrain synthétique pour un montant supérieur à Fr. 400'000.-.

 

Personne de contact,

M. Julien Mora, Municipal

julien.mora@payerne.ch

026 662 65 42